IPod

Grâce au baladeur, il est désormais possible de réaliser une collection très personnelle de titres musicaux les plus divers et de les stocker dans de petits appareils portés autour du cou. Cette révolution de la musique numérique est née aux quatre coins du monde: le format MP3 s'est développé à partir de 1992 en Allemagne, le premier baladeur numérique a été créé en 1997 à Séoul (Corée du Sud) et c’est aux Etats-Unis que son utilisation s’est d’abord répandue. La marque Apple, leader du marché des baladeurs numériques, dessine ses appareil en Californie et les fabrique dans ses usines en Chine. Les autres marques produisent également leurs baladeurs en Asie du Sud-Est, en Chine, en Corée ou en Malaisie.

Pirater ou acheter légalement de la musique en ligne?

Illégal
En 1999, Napster crée la première application qui permet aux utilisateurs connectés sur Internet d’échanger leur musique au format MP3 avec d’autres utilisateurs connectés. Cette pratique, bien qu’illégale, est très répandue. En téléchargeant des musiques ou en rendant sa discothèque privée accessible au monde entier via Internet, on viole en effet la loi sur les droits d’auteurs. Cette situation met en opposition les amateurs de musique souhaitant profiter de l’accès gratuit et les maisons de disques et les artistes qui perdent des revenus. En 2002, Napster est contraint de cesser la diffusion de son logiciel. Mais d’autres services de piratage illégal se créent. Il devient possible de télécharger des titres avant même qu’ils soient en vente chez les disquaires. Il est même possible d’échanger des logiciels, des films, des documents…

Légal
En 2003, Apple lance son site de vente de musique virtuel, le iTunes Music Store. Il permet de télécharger légalement de la musique. Un système anti-copie rend la lecture possible uniquement sur le iPod. En un peu plus de deux ans, plus de 500 millions de titres ont ainsi été achetés sur iTunes. Installée d'abord aux Etats-Unis, la société a ensuite ouvert des points de vente au Canada, en Europe et au Japon. Ce magasin virtuel va révolutionner la vente de musique. En 2010, près de 16% des revenus des maisons de disques proviendront de la vente de musique en ligne contre moins de 2% en 2004.

fr.wikipedia.org/wiki/IPod